Virus L.I.V. 3 ou La mort des livres, de Christian Grenier
« Aussi, au moment où tu vas refermer cet ouvrage, lecteur, il faut que tu admettes cette éventualité : peut-être es-tu le héros d'une autre histoire, la tienne, qu'un lecteur lit dans un monde plus réel que le tien. Et moi, Allis, je tiens à te remercier : grâce à toi, désormais, j'existe. Peut-être pour très longtemps. Car ce sont les lecteurs qui rendent les personnages éternels. »
* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
MES DERNIERS AVIS :
(du plus récent au plus ancien)

Mes dernier avis :

Heberger image Heberger image Heberger image Heberger image Heberger image Heberger image Heberger image Heberger image

1 août 2013

« Campus T3 » : Je suis une fille Billings !

 
  • Broché: 284 pages
  • Auteur : Kate Brian
  • Editeur : Bayard Jeunesse (21 novembre 2008)
  • Collection : MILLEZIME 
  • Prix : 11,50 €
  • Chroniques : tome 1 - tome 2

  • Couverture : Campus, tome 3 : IntouchablesCouverture : Campus, tome 3 : Intouchables
    • Synopsis :
    Thomas Pearson vient d'être retrouvé mort aux abords du lycée, probablement assassiné. Les enquêteurs investissent l'internat et entament une série d'interrogatoires. Après avoir longuement hésité, Reed et Josh, le camarade de chambre de Thomas, choisissent de révéler à la police les activités illégales auxquelles se livrait le garçon. Cette décision les rapproche, et ils deviennent peu à peu amis. Reed découvre en Josh un garçon adorable, et s'aperçoit avec horreur qu'elle est en train de tomber amoureuse de lui. Peut-elle si vite remplacer Thomas ? N'est-ce pas trahir sa mémoire que de sortir avec son meilleur ami ?
    • Mon avis :
    Remettons-nous brièvement dans le contexte. Pour échapper à sa mère alcoolique et accro aux médicaments, Reed, une jeune boursière, quitte le domicile familiale de Pennsylvanie et entre en seconde à Easton, un lycée très prestigieux pour filles et fils de riche. Le cadre est idyllique et Reed est ravie, mais elle bien loin d'imaginer tout ce qu'il se passe à Easton. A commencer par les filles Billings, véritables reines du lycées, ce dortoir à par entière est en fait bien plus que ça et y rentré n'est pas chose aisée.

    On nous avais laissé avec une fin cruelle : celle où Reed et ses amies vont apprendre que Thomas est mort, et probablement assassiné. Dans ce tome Reed se rapprochera de Josh, le camarade de chambre de Thomas. En effet, ils vont décidé de dire aux inspecteurs de police que Thomas se livrait à des activités... pas vraiment légales.

    Mais malgré ce rapprochement, Reed est quand même bouleversé. Savoir que son premier amour est assassiné, il y a quand même de quoi vous tourmenter ! Mais heureusement les filles Billings sont là, et entre Billings, on se soutient. Eh oui, autre changement : après le test que Noëlle lui à fait passer (subtilement je dois dire, je ne m'y attendais pas), Reed est désormais véritablement une fille Billings.

    Vous l'aurez compris il se passe encore une fois beaucoup de chose dans ce troisième tome, mais je ne peux pas tout vous dire sinon il n'y a plus de surprise ;) L'écriture est toujours aussi simple mais efficace, à chaque fois je ne voit pas les pages défilées !

    • A lire si vous aimez :
    les romans à la Gossip Girl en 100 fois mieux, les lectures fraiches et rapides à lire, les secrets, les révélations, les rebondissements...
    • A éviter si :
    C'est un livre à ne SURTOUT PAS éviter !! :D
    • Extraits :
    « Il y eut un long silence. Je restai assise, pétrifiée, attendant que l'ordinateur me dise que "Fille à la perle" s'était déconnectée. Et soudain, un bip !
    Fille à la perle : C'est Taylor. Quoi qu'elles te disent sur mon compte, n'en crois pas un mot. Ce ne sont que des mensonges, Reed. Il faut que tu me fasses confiance... »


    « Elle me sourit d'un air malicieux, et je ne résistai pas à l'envie de lui rendre son sourire. Avec elle, pas de demi-mesure : on l'aimait ou on la détestait. Et ce jour-là, comme elle m'enlevait du campus en limousine pour me conduire dans un spa luxueux, je décidai de l'aimer.
    Même si c'était provisoire. »

    Aucun commentaire:

    Enregistrer un commentaire

    Merci d'avoir laisser une trace de votre passage, et à bientôt ;)

    Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...